L'Autre Laurentides

Récit no. 13

Rivière-Rouge

Des serres pour s’enraciner 

Le récit de Louise en est un d’amour et de famille, qui a pris racine dans leur entreprise familiale, Les Serres Frank Zyromski, reconnue comme chef de file dans la production de boutures principalement ornementales du côté de Rivière-Rouge. Ce projet d’une vie, celui de Louise et de son mari, a évolué, s’est renouvelé, s’est développé pendant plus de 30 ans, avant de se poursuivre avec leur fils Nicolas qui a repris les rênes de l’entreprise familiale. Nouvellement retraitée, Louise ne pourrait être plus fière du changement de garde pour ce commerce qu’ils ont chéri pendant tant d’années. Après tout, pour les Zyromski, les serres ont toujours fait partie de la famille! 

Les récits de L’Autre Laurentides ont pour intention de vous faire vivre un quotidien qui pourrait être le vôtre. Une mosaïque multimédia qui, on l’espère, nourrira votre curiosité. 

Vive le vert!

 

Louise était Montréalaise, avant de devenir Riverougoise en 1979. C’est par amour pour Frank, qui s’était installé quelques années auparavant dans la région, alors qu’il était animé d’un fort désir de retour à la terre, qu’elle a fait le sautC’est d’ailleurs grâce à ses tomates biologiques – une production avant-gardiste pour l’époque – que le destin leur a permis de se rencontrer. De fil en aiguille, il lui a transmis sa passion pour l’horticulture, elle a délaissé son métier de diététiste, puis ilse sont associés pour avancer ensemble dans cette aventure horticole, centrée sur la propagation de boutures de fleurs. 

Par amour pour la terre

Il faut dire que Louise a toujours eu l’appel de la nature. Elle se souvient qu’à l’âge de 12 ans, déjà, elle savait que plus tard, elle ferait sa vie en campagne. Son histoire avec Frank lui a donc permis de combler ce besoin de «vert». L’Autre Laurentides, c’est un endroit rêvé pour profiter de la nature. Ce n’est pas pour rien que depuis toutes ces années, Louise pratique une panoplie de sports comme le vélo de randonnée et de montagne, la randonnée pédestre en forêt, le ski de fond et de randonnée, le kayak, la natation…  

 

«Tout ce qui peut se faire dehors, on adore ça!» 

Avec les années, ils sont passés de couple actif, à parents actifs, à famille active, en élevant leurs trois enfants dehors (ou dans les serres). Ils ont toujours eu l’espace nécessaire pour faire du plein air, bouger et s’accomplir dans le sport. La région leur a permis de s’offrir la transition travail-famille idéale à leurs yeux. 

Par amour pour la région

Quand entrepreneur rime surtout avec bonheur

 

Comme la maison familiale est juste à côté de lentreprise, lorsqu’ils n’étaient pas dehors avec les enfants, les enfants étaient avec eux dans les serres. Un scénario de rêve, comme on sait qu’avoir une entreprise, c’est prenant et les heures qu’on y met, on ne les compte pas. 

 

«C’est très valorisant de réussir en affaire et de se donner pour quelque chose qu’on aime.»

 

Louise n’a jamais trouvé ça pénible d’aller travailler, elle a toujours aimé ce qu’elle faisait. Il faut dire que pour elle, le milieu de l’horticulture a tout pour plaire : les serres vitrées donnent l’impression d’être dehors, entourée de plantes, à travailler avec du «vivant»; c’est tout sauf étouffant!  

 

Malgré tout, avoir son entreprise, que ça soit en région ou en ville, ça comporte son lot de grands bonheurs… et de difficultés. Il faut gérer les finances, les approvisionnements, les employés… En région, le manque de maind’œuvre est un sujet chaud. À travers les années, Louise a dû être inventive et proactive pour combler les postes vacants. 

Avoir une entreprise qui nous ressemble, c’est aussi lui insuffler nos valeurs. En ayant un grand souci écologique, ils ont toujours travaillé très fort pour offrir un produit de qualité supérieure, constant, qui répond aux besoins de la clientèle, tout en étant le plus écoresponsable possible.  

Ah la relève!

 

Tous les défis qu’ils ont surmontés ont permis à Frank et Louise d’amener Les Serres Zyromski où ils le voulaient. Avec les enfants qui sont pratiquement nés dans les serres, y ont grandis, c’est avec fierté et un grand sentiment de soulagement qu’ils ont passé le flambeau à leur fils Nicolas, qui donne aujourd’hui une nouvelle énergie à l’entreprise. Maintenant, ils ne font plus que de la culture ornementale; ils se sont aussi lancés dans la production de légumes biologiques. Et ce n’est que le début d’une nouvelle aire! 

Petits conseils de Louise 

 

Tu pourrais toi aussi profiter d’une vie de famille en nature et être ton propre boss dans L’Autre Laurentides. Pour réussir cette aventure entrepreneuriale, selon Louise, il faut : 

 

  • Vivre ses rêves 
  • Faire face aux difficultés
  • Se mettre en mode solutions
  • Ne pas se laisser influencer par les autres 

 

Les sages paroles de la jeune retraitée t’inspirent? La Maison de l’Entrepreneur pourrait t’aider à concrétiser ton projet. Penses-y! 

L'Autre Laurentides

Un territoire dont tu
pourrais être le héros

Poursuis l'aventure

Appuie ici

Curieux. Débrouillard.
Tourné vers l’aventure?
Contacte-nous!

N’hésite pas à entrer en communication avec la MRC Antoine-labelle pour en savoir plus sur L’Autre Laurentides