L'Autre Laurentides

Récit no. 01

Ferme-Neuve

Effervescence

Géraud et Naline sont producteurs d’hydromel et propriétaires de la Ferme Apicole Desrochers D, un joyau étincelant et secret bien gardé de Ferme-Neuve. Ces amoureux de miel, et amoureux tout court, expérimentent, innovent et réinventent leur art pour offrir des nectars complexes, uniques et surtout, inspirés.

Les récits de L’Autre Laurentides ont pour intention de vous faire vivre un quotidien qui pourrait être le vôtre. Une mosaïque multimédia qui, on l’espère, nourrira votre curiosité.

 

Une histoire de famille

 

Originaire de Corse, Géraud a pris racine dans L’Autre Laurentides par amour du miel… et de Naline.

Ensemble, ils ont repris une partie de l’entreprise familiale fondée par le paternel de Naline et sa douce Marie-Claude, et se sont attelés à faire de leurs rêves une réalité. Mais l’histoire de famille ne s’arrête pas là. La porte juste à côté, c’est celle des Miels d’Anicet, une entreprise aux produits réputés de notre terroir. Anicet, c’est le frère de Naline.

Aussi bien dire que toute est dans toute : une terre, une famille, des rêves, des projets, des abeilles, du miel, des hydromels et beaucoup d’amour.

Tout a commencé ici, à Ferme-Neuve. En arrivant de Mont-Laurier par la Montée de Gravel, il faut que tu tournes à gauche sur le rang 2, et que tu suives le chemin, dépassé les Miels d’Anicet. Eux, tu peux pas les manquer. La ferme Desrochers D. par exemple, ça se pourrait que tu passes tout droit.

Mais c’est surtout ici que ça continue.

C’est l’automne. C’est l’abondance.
Géraud toujours la tête pleine de projets,
mais là il l’a surtout dans les pommetiers sauvages.
Pour cueillir des pommettes, à la tonne.

Des pommettes, qui bientôt, donneront la vie, l’effervescence à leurs nectars festifs. Parce que c’est sur les pommettes qu’on retrouve les levures sauvages qui transformeront cette concoction d’eau, de miel et et autres ingrédients secrets, en vin de miel.

Alors on remplit généreusement de grandes caisses de bois.

Un peu plus loin, on peut entendre le bourdonnement des abeilles.

 

À l’intérieur, c’est le son des bulles frétillantes de la fermentation qui font leur chemin jusqu’à nos oreilles.

 

Derrière le travail de ces véritables chimistes, artisans et sommeliers, il y a aussi une autre réalité. Celle de la vie d’entrepreneurs.

La paperasse qui s’accumule
sur le bureau.

Des nouvelles étiquettes
qu’il faut approuver.

Des enfants qui s’occupent
pendant qu’on s’affaire.

Mais quand les enfants dessinent ou jouent aux Lego, Géraud et Naline s’amusent eux aussi.

Ils créent «du bon jus» que les fines bouches new-yorkaises et les connaisseurs d’ici s’arrachent.

Malgré tout le bruit que Géraud et Naline font à l’international, ils sont plutôt de type discret… On n’ouvre pas les portes de la ferme apicole aux curieux. Les visiteurs s’arrêtent juste un peu avant, chez Anicet. Et c’est bien parfait comme ça.

 

Chez Desrochers D, on est souvent en mode
conciliation ferme/famille.

Et on y changerait rien.

Il faut vraiment entendre le rire contagieux de Naline et voir le regard pétillant de Géraud pour comprendre que c’est sur ce territoire brut et entier que leur projet prend tout son sens.

Nul part ailleurs que dans L’Autre Laurentides.

 

 

L'Autre Laurentides

Un territoire dont tu
pourrais être le héros

Poursuis l'aventure

Appuie ici

Curieux. Débrouillard.
Tourné vers l’aventure?
Contacte-nous!

N’hésite pas à entrer en communication avec la MRC Antoine-labelle pour en savoir plus sur L’Autre Laurentides