L'Autre Laurentides

Récit no. 11

Mont-Laurier

La «vibe» de Dorotha

Native de Sainte-Dorothée dans le bout de Laval, Dorotha enrichit de son dynamisme et de sa culture haïtienne la ville de Mont-Laurier, sa nouvelle terre d’accueil depuis maintenant quatre ans. L’infirmière auxiliaire de métier a littéralement un sourire dans la voix. Quand elle parle, on a envie de dire oui à tout ce qu’elle propose et de le faire dans le plaisir en plus! Elle a une élocution enjouée et positive, que seule une fille heureuse et sur son X peut avoir.

Les récits de L’Autre Laurentides ont pour intention de vous faire vivre un quotidien qui pourrait être le vôtre. Une mosaïque multimédia qui, on l’espère, nourrira votre curiosité.

La plus belle des erreurs

Dorotha, c’est une vraie fille de la ville : Boutiques, clubs, gym… Mais un jour, elle en a eu ras-le-bol, une vraie «écœurantite», de ce rythme effréné et surtout, de passer sa vie dans sa voiture. Elle a voulu s’éloigner un peu de la métropole, pour trouver un emploi plus stable comme infirmière auxiliaire. « Tel est mon destin », comme le chante si bien Céline, eh bien celui de Dorotha a pris un tournant inattendu quand par erreur elle a postulé pour un emploi dans les Laurentides.

Accueillie à bras ouverts par les Lauriermontois, avec son chum Stanley et son ado Sophia, Dorotha a décidé d’accepter le poste sur lequel elle avait postulé et de faire le «move» en famille. Après tout, deux heures de route, c’est rien!

Le meilleur «move» de leur vie

Plein air optionnel

La région, ça rime avec grands espaces verts, mais aimer le plein air n’est pas un prérequis pour apprécier L’Autre Laurentides. Dorotha n’a pas encore eu l’appel des activités en nature;  c’est au travail, dans sa maison ou sur son balcon qu’elle y trouve son compte. Dans le fond, ce qui est important, c’est de prendre le temps d’apprécier ce qui nous entoure.

Ici, on a le temps!

La chasse, la pêche, la motoneige : ce n’est pas pour elle. Du moins, pas encore. Elle se dit que c’est peut-être via sa petite Skyler d’un an, qui est née dans la région, une Lauriermontoise d’origine, qu’elle embrassera dans quelques années avec son conjoint, ses intérêts à elle. Ils songent même déjà à lui acheter un petit quatre roues… Un pas vers une autre façon de vivre le territoire. Peut-être y prendra-t-elle goût?

 

Québécoise ET Haïtienne

Dorotha est à la fois Haïtienne et Québécoise 100% pure laine. Elle a grandi auprès de sa famille « tricotée serrée », mais aussi de sa communauté. En décidant de partir vivre dans le nord, elle avait quelques craintes par rapport à l’intégration de son ado Sophia. Finalement, c’est justement en voyant sa fille s’intégrer à son nouveau milieu, se faire plein d’amis, influencer son réseau, leur montrer des danses africaines qu’elle a été inspirée!

«J’ai vu que moi-même, je pouvais apporter quelque chose ici!»

En constatant que les gens n’étaient pas très familiers avec la diversité, mais qu’ils avaient un intérêt pour la nouveauté, une ouverture, elle a eu envie de partager à son nouveau milieu de vie, un peu d’elle-même. Elle se faisait déjà toujours un plaisir de répondre aux questions des gens, concernant ses origines, mais au-delà de ça, elle a eu envie de leur faire connaître la nourriture, l’art, la culture haïtienne. Puis, de fil en aiguille, elle a organisé une marche contre le racisme et l’ouverture à la diversité en mobilisant les gens du coin, elle a même amené l’émission de télévision The Keke Show à parler de diversité dans la région… Pour Dorotha, ce n’est que le début!

 

Mettre Mont-Laurier sur la «map»!

La région a tellement apporté beaucoup à Dorotha et sa famille qu’ils ont une reconnaissance infinie pour les Lauriermontois qui les ont accueillis, les ont aidés à se trouver un appartement, une école pour sa fille; qui ont épaulé Stanley à se trouver un emploi dans son domaine… En déménageant, ils cherchaient la paix et c’est ce qu’ils ont trouvé… et même plus.

On voulait la paix!

«Mont-Laurier a été le médicament qui nous a sauvés.»

Plus unis que jamais, Dorotha et Stanley veulent s’impliquer dans leur communauté et mettre Mont-Laurier sur la «map», comme ils le disent si bien! Ils veulent faire connaître la ville, mais aussi mettre de l’avant tout le talent qu’il y a ici. Ils ont 1001 projets sur la table, que ce soit dans le milieu du sport (la spécialité de Stanley) ou pour faire connaître leurs origines, tout simplement. Ils se sentent ici chez eux depuis le jour un, et aujourd’hui, ils veulent foncer, partir leurs propres projets et être eux-mêmes des acteurs de mouvements dans la région.

 

Comme Dorotha, tu pourrais toi aussi poursuivre ta carrière dans le domaine de la santé dans L’Autre Laurentides, y amener ta «vibe» et peut-être même y laisser ta marque!

L'Autre Laurentides

Un territoire dont tu
pourrais être le héros

Poursuis l'aventure

Appuie ici

Curieux. Débrouillard.
Tourné vers l’aventure?
Contacte-nous!

N’hésite pas à entrer en communication avec la MRC Antoine-labelle pour en savoir plus sur L’Autre Laurentides