L'Autre Laurentides

Récit no. 04

Mont-Saint-MIchel

Les 5 volontés d’Émilie

Émilie et Anthony ont choisi de vivre à Mont-Saint-Michel il y a quelques années. Ils se sont rencontrés alors qu’ils étudiaient tous les deux
en agriculture. Une passion commune qui allait devenir les fondations de leur vie à deux.

Les récits de L’Autre Laurentides ont pour intention de vous faire vivre un quotidien qui pourrait être le vôtre. Une mosaïque multimédia qui, on l’espère, nourrira votre curiosité.

Comment réussir son projet de simplicité volontaire en 5 étapes pas si simples que ça.

« La simplicité volontaire est un courant social, un art de vivre ou une philosophie de vie qui privilégie la richesse intérieure par opposition
à la richesse matérielle manifestée par l’abondance de la consommation. » 

Réseau québécois pour la simplicité volontaire

 

Étape No.01

Faire son pain

Passage obligé pour tous ceux et celles qui rêvent de simplicité volontaire : faire son pain. Défi popularisé par la pandémie, c’est tout de même la base quand vient le temps de vouloir se réapproprier le savoir du passé. La première étape pour tout humain qui veut assurer sa subsistance. Émilie pousse la barre plus haut et va jusqu’à faire son pain au levain, et ce, TOUS LES JOURS. On peut dire qu’elle est passée maître. Prochain niveau : faire son pain au levain avec sa propre farine. Oui, ça fait vraiment partie de son plan.

Cette ambition n’est pas gonflée à la levure chimique. Et elle compte y arriver. Faut dire qu’elle semble être une assez fine stratège pour parvenir à ses fins, elle qui est présentement en congé de maternité de chez Ben Bagel à Mont-Laurier.

Conseil : si tu veux réussir l’étape No.01 de la simplicité volontaire, songe à travailler dans une boulangerie pour développer tes aptitudes!

 

Étape No.02

Faire pousser des légumes

Manger ses propres carottes, c’est un rêve que plusieurs idéalisent… en fait, c’est probablement l’étape la moins simple du projet de simplicité volontaire, surtout si ton ambition est de manger tes propres légumes à l’année comme Émilie et Anthony. Il te faudra très certainement une terre. Et pour en acheter une, ça prend une région où il y en a de disponibles, et d’accessibles.

L’Autre Laurentides est tout désigné pour un tel projet. Émilie et Anthony y ont acheté une grande terre où ils cultivent patiemment toute sorte de bonnes choses pour atteindre doucement l’autosuffisance dont ils rêvent. Ils cultivent leur terre avec soin et curiosité pour essayer de profiter de leurs récoltes à l’année. Oui, ils travaillent fort.

Astuce : si toi aussi t’as le goût de faire pousser tes légumes, appelle à la MRC et demande à parler à Antoine-Labelle. 

 

« La chose la plus compliquée au monde est de simplifier sa vie; c’est si simple de la rendre complexe. »

– Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia

Étape No.03

Vivre de sa passion

 

Émilie et Anthony font pousser beaucoup de légumes, mais aussi du houblon. Un tout nouveau projet qui s’inscrit dans leur rêve de pouvoir vivre de leurs différentes cultures. Par exemple, ils aimeraient cultiver quelques acres de houblon pour fournir la matière première aux brasseurs de la région. Imagine le sentiment de fierté en participant à la création d’une bière d’ici conçue à partir de houblon poussé ici. Une véritable fête d’autonomie festive.

On commence à comprendre l’idée derrière leur mission. Celle de contribuer à ce que les gens de la communauté mangent et boivent encore mieux. Faire quelque chose qui bénéficie à quelque chose de plus grand que soi…

Un peu de philo : jouer un rôle dans une communauté en incarnant la version la plus authentique de soi-même, en employant tous nos talents, n’est-ce pas ça le bonheur? Penses-y. 

 

Étape No.04

Avoir des animaux

 

Trêve de philosophie, revenons sur le plancher des vaches.

On a tous voulu un jour avoir une chèvre qui s’appelle Biquette, ou une jolie vache nommée Fleurette. Lorsqu’on revient à la terre, avoir des animaux de ferme est un incontournable. Émilie et Anthony, eux, veulent des agneaux de pâturage qui seraient en symbiose avec leur culture de houblon. Ils mangeraient les feuilles du bas et le plant serait encore plus en santé. Avoue qu’ils te donnent le goût d’offrir une nouvelle gang à ton minou ou ton petit pitou?

Étape No.05

Cueillir un bébé dans un chou

 

La dernière étape n’est pas obligatoire, on s’entend, et vraiment pas si simple non plus : fonder une famille. Avec leur bébé tout neuf, Émilie et Anthony sèment un avenir diamétralement opposé à celui du rythme effréné que les promesses de la modernité imposent.

 

Ils n’ont pas besoin de grand-chose, sauf d’être ensemble et de profiter de tout ce que leur terre leur offre. Leur besoin d’autonomie et d’indépendance,
ils le comblent dans leur jardin.

Mais c’est pas tout de faire pousser et de récolter.
Encore faut-il transformer et entreposer toute cette belle abondance.
Confitures, tisanes, farine.
De tout pour croquer et siroter la nature à l’année.

L'Autre Laurentides

Un territoire dont tu
pourrais être le héros

Poursuis l'aventure

Appuie ici

Curieux. Débrouillard.
Tourné vers l’aventure?
Contacte-nous!

N’hésite pas à entrer en communication avec la MRC Antoine-labelle pour en savoir plus sur L’Autre Laurentides